Un système vélo pour une politique cyclable complète Son intégration au Plan climat de Valenciennes Métropole

, par Sébastien Torro-Tokodi

Reposant sur trois principes majeurs, que sont :

  • 1. l’infrastructure (aménagements, stationnement, jalonnement)
  • 2. les services (commerces spécialisés, réparation, cartographie)
  • 3. la communication (sécurité, vol, santé)

un système vélo consiste à proposer sur un territoire donné une politique cyclable offrant aux cyclistes la possibilité de pouvoir utiliser le vélo aussi facilement qu’il est aujourd’hui possible d’utiliser la voiture.

Il existe actuellement tout un ensemble de mesures visant à faciliter l’usage de la voiture (voies rapides, panneaux d’indication, calcul d’itinéraires, stations essence...) , qui parallèlement rendent difficile le recours à d’autres modes de déplacement. Dès le plus jeune âge, les enfants sont conditionnés par les comportements des adultes, qui ont pour effet de les éloigner, pour la majorité d’entre eux, des modes de déplacements autres dès qu’ils sont en âge de passer le permis de conduire.

Des mesures similaires existent pour le vélo et il s’agit de les mettre en œuvre. Un tel retard a été pris qu’il semble parfois vain d’initier de telles politiques, mais les bénéfices peuvent être vite palpables.

Face à ce constat, Valenciennes Métropole a proposé d’intégrer une telle politique à son plan climat. Des travaux dans le cadre du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) sont en cours pour évaluer les besoins et produire un document qui les répertorie afin de réaliser son schéma cyclable.