Les Villes "respire" de demain : repenser la mobilité face à l’urgence climatique et sanitaire

Publication du Réseau Action Climat

lundi 26 septembre 2016, par Judicaël Potonnec

JPEG - 21.9 koAu-delà d’un rappel de l’impact des transports sur la santé, la qualité de l’air et le changement climatique, le guide présente aux collectivités les leviers d’actions pour permettre aux collectivités locales agir :

- la loi de la transition énergétique qui permet d’interdire ou limiter de manière permanente ou temporaire la circulation de certains véhicules selon leur niveau de pollution atmosphérique

- la possibilité pour les maires de réduire la vitesse de circulation en dessous des limites prévues par le code de la route sur tout ou partie des voies de l’agglomération (la limite de 30 km/h peut devenir la règle et non plus l’exception en ville)

- la création de zones à circulation apaisée pour mieux partager l’espace public et favoriser la mixité entre les modes.
- Une meilleure gestion du stationnement pour rééquilibrer le partage de la voirie. La décentralisation et la dépénalisation du stationnement permet aux communes, aux groupements de communes et aux syndicats mixtes compétents pour l’organisation de la mobilité d’introduire dès 2018 une redevance pour non acquittement du paiement du stationnement sur voirie, les recettes devant être affectées à la mobilité durable.

- ...

Téléchargeable à cette adresse : http://www.rac-f.org/IMG/pdf/respire-v11-hd.pdf

L’ensemble du guide est émaillé d’exemples concrets issus de villes et agglomérations européennes.