V’Nord, service de location de vélos pliants proposé aux abonnés du réseau départemental

, par Sébastien Torro-Tokodi

Dans le cadre de l’appel à projets départemental relatif à la mobilité, les délégataires des périmètres 1 et 2 du réseau départemental Arc en Ciel ont proposé un service de vélos pliants en location longue durée.

JPEG - 310.4 ko Ce service a été lancé en juillet 2014, par le Département et les délégataires du réseau Arc en Ciel (périmètres 1 et 2).

Ce service est destiné aux abonnés du réseau départemental pour les périmètres 1 et 2, au coût de :
6 € pour un abonnement d’un mois,
4 € pour un abonnement d’un mois supplémentaire,
48 € pour un abonnement annuel.
(tarifs identiques au V’Lille)

Il comprend la fourniture d’un vélo pliant (fabriqué par une société locale à dimension internationale), d’un antivol et intègre une maintenance tous les 6 mois.

Les formulaires d’abonnement sont à retirer sur les sites internet arcenciel1 et arcenciel2

Une camionnette dédiée à ce service permet de déposer les vélos sur rendez-vous avec l’usager sur les sites suivants :
JPEG - 391 ko • arrêt « Gare » à Bergues (pôle d’échanges),
• arrêt « Gare » à Hazebrouck (pôle d’échanges),
• arrêt « Gare » à Bailleul (pôle d’échanges),
• arrêt « Place » à Merville,
• arrêt « Bicentenaire » à Pont-à-Marcq,
• arrêt « Gare » à Orchies (pôle d’échanges),
• arrêt « Gare » à Somain (pôle d’échanges),
• arrêt « Gare » à Templeuve (pôle d’échanges).

Ce même véhicule assure la maintenance des vélos sur ces sites.

Le caractère pliable du vélo lui permet d’être embarqué dans les cars.
Il s’agit, notamment, grâce aux vélos de faciliter l’accès aux points d’arrêt en offrant un mode de transport permettant de traiter la problématique « des premiers et derniers kilomètres » (par ex du domicile au point d’arrêt, de l’arrêt au lieu de travail).
Le vélo est considéré comme compétitif en temps de transport à la voiture pour des distances de 5 km, 2 déplacements sur 3 font moins de 3 km (source : ADEME).

Ce service consolide l’attractivité du réseau départemental Arc en Ciel en permettant une complémentarité accrue avec les modes doux. Par ailleurs, le coût attractif pour l’usager peut être un levier pour élargir son offre de mobilité. Enfin, ce service structuré autour d’un mode « actif », favorisant l’exercice physique, contribue au maintien en bonne santé des utilisateurs.

Enfin, l’assemblage de ce vélo étant effectué sur le territoire départemental par une firme spécialisée, l’emploi local est mis à contribution.