L’écomobilité, repenser nos déplacements

publié par France Nature Environnement

mercredi 10 avril 2013, par Sébastien Torro-Tokodi

Vecteur de mobilité, la voiture n’en est pas moins source de nuisances : pollution de l’air, émissions de gaz à effet de serre, consommation de carburant, coût, encombrement de la voirie, bruit, réduction des espaces naturels, destruction de la biodiversité.
Autant d’atteintes à notre environnement, nos conditions de vie, notre santé qui invitent à repenser nos déplacements !

Des démarches exemplaires, plus respectueuses de l’environnement existent depuis la mise en œuvre des « Plans de déplacements urbains (PDU) ».
Par ailleurs, plans de déplacements des entreprises, des administrations, des établissements scolaires ou encore des campus induisent de nouvelles pratiques de mobilités mieux pensées et mieux managées, favorisant les modes de transport alternatifs à la voiture dans les déplacements quotidiens.
Les innovations technologiques ont fait apparaître de nouvelles carburations électriques, hybrides, GNV, Biocarburants... et rendu les transports publics plus attractifs.
De nouveaux services à la mobilité ont également émergé, comme le covoiturage, l’autopartage, les vélos en libre-service... Plus récemment, les Investissements d’avenir pilotés par l’État avec l’ADEME soutiennent des projets de transport et de mobilité innovants.

PDF - 5.2 Mo